… à l’école primaire d’application de N’djamena

Au Tchad, le taux de couverture en services d’assainissement est extraordinairement bas. Cette situation explique en partie les taux élevés de morbidité et de mortalité infantile au Tchad.

Pour faire face à ce problème de santé publique, le Tchad a adopté en 2013 une Stratégie Nationale d’Assainissement et cherche à mobiliser ses différents partenaires au développement, y compris les ONG nationales et internationales, afin d’obtenir des progrès en matière d’hygiène et d’Assainissement.
L’ONG tchadienne « Ecole saine, Ménage sain », impliquée dans la mise en œuvre de l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) et l’hygiène dans les écoles, a sollicité tous ses partenaires, dont l’Association PDDT, pour la construction des latrines dans les écoles primaires et les marchés hebdomadaires.

L’Association PDDT s’est ainsi inscrite dans cette initiative locale et 2 de ses bénévoles ont visité, avec l’ONG tchadienne « Ecole saine, Ménage sain », 4 écoles primaires en déficit d’équipements sanitaires pour y rencontrer les associations des parents d’élèves et les responsables administratifs.

L’école primaire d’Application de N’djamena accueillant 613 élèves dont 231 filles a retenu l’attention de PDDT, pour 3 raisons :

  1. l’existence d’une organisation impliquant les élèves et leurs parents dans l’entretien des équipements collectifs ;
  2. l’engagement écrit produit par l’école à assurer l’entretien de tout nouvel ouvrage offert ;
  3. l’école dispose d’un bloc de latrines à 4 cabines traditionnelles, bien vétustes, et d’un seul robinet d’eau.

Cette insuffisance de latrines pousse les élèves à déféquer à l’aire libre. Le problème d’hygiène est aggravé par le manque de point d’eau suffisant. Cette situation se traduit chez les élèves par des maladies diarrhéiques, de fièvre typhoïde etc.

Par conséquent, grâce au soutien financier de l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, l’Association PDDT a construit 2 blocs de latrines à 3 cabines, installé 2 réservoirs d’eau (lave-mains) et réalisé un forage d’eau équipé d’une pompe à motricité humaine à l’école primaire d’Application.

Le 11 mars 2016, une cérémonie de remise officielle de ces équipements sanitaires et hydraulique a été organisée dans l’enceinte de l’école. Plusieurs responsables de l’inspection académique de la Ville de N’djamena ont pris la parole pour saluer à l’unanimité la réalisation de ce projet et remercier chaleureusement l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse et l’Association PDDT.
Les responsables académiques espèrent que ces nouveaux ouvrages permettent de réduire le risque de propagation des maladies diarrhéiques, la fièvre typhoïde, le choléra au sein de l’école; de réduire le taux d’absentéisme lié à ces maladie et le taux de mortalité plus généralement.

Les médias locaux ont largement couverts cet événement, plus particulièrement la télévision et la radio nationales (ONRTV).

20160311

 

Voir les photos